En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté.
Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion.
Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs: en savoir plus
J'accepte

Préparation des supports, une étape incontournable!

La préparation des supports détermine:

- la réussite de l'effet déco,

- sa tenue dans le temps.

 

Elle passe par 3 étapes:

01 - Les travaux préparatoires,

02 - l'application de l'impression,

03 - l'application de la sous-couche déco.

 
Il est primordial d'identifier la nature et l'état de son support avec tout chantier déco.

 

01. LES TRAVAUX PREPARATOIRES

Le support doit être:

- Sain et sec: sans moisissures, ni salpêtre, ni humidité

- Cohérent: non farinant et adhérent

- Propre: dépoussiéré au minimum, voire lessivé

 

Pour savoir si des travaux préparatoires s'imposent, quelques tests permettent de faire un diagnostic rapide et efficace.

 

"SUPPORT SEC"? -> Faîtes le test de la feuille d'aluminium

Scotchez une feuille d'aluminium pendant 48h sur la trace d'humidité.

 

Présence de goutelettes:

- Face visible: l'humidité provient de l'intérieur de la pièce -> Pas de problème lié au support,

- Face cachée: l'humidité provient du mur -> traitez avec les produits appropriés.

 

Absence de goutelettes: Le problème d'humidité n'existe plus, seule subsiste l'auréole.

 

"SUPPORT COHERENT"?

- Support farinant? -> Faîtes le test du chiffon.

Frottez le support avec un chiffon d'une couleur différente de celui-ci.

Si le chiffon prend la couleur du mur (poussière), votre support est farinant -> Appliquez un fixateur de fond.

 

- Support adhérent? -> Faîtes le test du quadrillage

A l'aide d'un cutter, dessinez un quadrillage:

Posez un morceau de scotch sur celui-ci avant de la décoller. Si de nombreuses écailles sont arrachées, le support n'est pas adhérent -> Grattez les parties non-adhérentes.

 

EN CONCLUSION

- Pour un support sain et sec: traitez l'éventuel problème d'humidité,

 

- Pour un support cohérent: grattez les éventuelles parties non adhérentes, et ré-enduisez tous les trous et fissures.

 

- Pour un support propre:

  - Support neuf ou ancienne peinture mate: dépoussiérez.

  - Ancienne peinture satinée ou brillante: poncez, puis dépoussiérez.

  - Support tâché ou sale: lessivez au St Marc.

 

02. L'IMPRESSION 


Son rôle: Préparer le support à recevoir une mise en peinture.

 

Le choix de l'impression dépend de la nature du support:

- plâtre,

- plaques de plâtre,

- aggloméré,

- etc.

 

Sur plâtre neuf: privilégiez une impression glycérophtalique.

Sur placo neuf et anciennes peintures (éventuellement poncées): privilégiez une impression acrylique.

Sur chaux, béton et ciment: l'impression doit être obligatoirement acrylique.

Si un enduit de rebouchage a été appliqué, pochonnez (passez plusieurs fois le rouleau) d'abord les parties qui ont été enduites avant de traiter l'ensemble du mur.

 

LES CAS PARTICULIERS

Les anciens papiers-peints

Peuvent être recouverts par certaines peintures:

- vérifiez que la peinture le permet,

- appliquez la peinture sur une zone de chevauchement de lé, laissez sécher pour voir si le papier est toujours adhérent.

 

Ne peuvent pas être recouverts par les enduits épais:

- décollez le papier-peint,

- lessivez consciencieusement toutes les traces de colles,

- dans le cas d'un support fortement taché, appliquez une impression glycérophtalique et laissez sécher au minimum 48h.

 

Le béton/le ciment

- Toutes les parties non adhérentes doivent être retirées par grattage, ponçage, nettoyage haute pression,

- Pour les supports trop lisses: dépolissez par ponçage, sablage, tratiement chimique...,

- Faîtes un shampoing acide avant la pose de la peinture,

- Un ciment neuf ne peut pas être peint avant d'avoir reposé au minimum pendant deux mois (puis un mois de plus par tranche de 5cm d'épaisseur).

 

03. LA SOUS-COUCHE DECO 

Le choix de la sous-couche dépend de la nature de la finition.

 

Son rôle:

- créer une base solide pour la tenue de la finition (généralement plus riche et donc moins pénétrante),

- saturer le support pour le rendre moins poreux permettant ainsi un optimisation du rendement de la finition, immédiatement couvrante

- faciliter le décollement ultérieur des enduits décollables et des papiers peints.

 

Vous devez donc impérativement utiliser la sous-couche qui vous est recommandée pour l’effet décoratif choisi.

 

Sous-Couche lisse pour peintures à effets et enduits minces

Rendement : environ 8 m2/L

Nettoyage des outils à l’eau

 

Sous-Couche granitée pour enduits épais

Rendement : environ 6 m2/L

Nettoyage des outils à l’eau